Étiqueté : sociologie

0

Sociologisme : sur l’agence, l’engagement, la mobilisation

Ouf, une décharge de sociologie. Soulagement, comme toujours, des chapes déplacées, des culpabilités réinterprétées. Becker 1985, me cite-t-on : sociologie de la construction des causes et des problèmes publics, par des « entrepreneurs de morale ». Beautiful. Who has the ressources for such initiatives. Sociological view of this.

0

Tréfonds de la valeur

Just realized something bright and amusing again: avec la traduction, je passe dans une sphère plus inférieure encore dans la série, cote, des valeurs « culturelles » contemporaines. « Tréfonds de la valeur », à la Saussure, pris par le rebours de l’ironie.

0

Seuil de lettres – positions de la traduction

Tiens, une nouvelle situation éditoriale, au moins considérée le temps de sa projection utopique (projet de traduction d’OTSOG envoyé) : je serais donc posée dans un champ magnétique tiraillé, partagé, entre censure et liberté de la langue et de ses régisseurs. Position de Moderne, enfant de la culture moderne, méritocrate à apparition récente, sans héritage, dans les lettres. Héritière scolaire, qui n’est pas héritière des lettres. (Déclinaison très locale, et pourtant pertinente, de « moderne » : modern languages, concours...

0

Pans de lecture – agenda printemps

Les beaux pans de lecture qui s’ouvrent, avec ce manifeste printemps de l’humeur sciendi : . Ong plus détaillé (rhétorique, romance, Ramus, dialogue), Zumthor s’il faut, en suite de Goody sur la da . plus d’U. Eco en suite de travail éditorial, culturel finalement, sur OTSOG, (philologie et sémiotique ?) . tout le pan Merton, reprise de Serendipity, Social Theory, et la collectif de Calhoun sur, et prise de contact avec A. Saint-Martin . tout le pan Hayles, bien réouvert...

0

Vocation : devenirs universitaires

Une bonne percée : tout l’immense qui se profite par le petit bout d’une nouvelle lorgnette, la notion de vocation, discutée par V Debaene à propos de l’ethnologie française des 20s-30s (sa génération), et passant par la référence à Judith Schlanger.  Alors Weber et I Kalinowski, et un profil, une joue entière, qui détend (du biographique, comme par exemple du quotidien en période de traitement parlementaire de la Loi de programmation de la recherche, sous la meule all of us)...

0

Levering: Eva Illouz and cultural criticism

Qui réjouit et astringe alors que la lecture de semaine est dédiée à K Hayles et ses pratiques du bouchage de vue, déproblématisation, production et cultivation d’ignorance. Eva Illouz donc, et – elle m’en apprend l’existence vibrante – tout son monde bibliographique de travaux en histoire culturelle d’objets dont il faut gagner l’abstraction en l’extrayant des Vraisemblables culturels en place, méthodologie marxienne des incorporations – est capable de ceci : Interestingly then, it is not sexuality that is the unconscious...

0

Eva Illouz : les articulations conceptuelles – du langage au marché

Très forte et très lucide Eva Illouz – la ferme formation conceptuelle qui soutient le cours de son exploration, et l’inventivité critiqué déjà notée. (Formation conceptuelle travaillée avec soin : voir la batterie de références en note, qui cartographie et dialogue très richement, contextualise finement largement, historicise son geste bien délibérément. Girl’s work this, good, appreciate.) Densité des premières pages – jubilatoire. Alors elle peut arriver à : Sexual encounters organized as a market are experienced both as choice and...

0

Emotional modernity – Eva Illouz

Now here’s something else, in terms of critical libido. The invention, the power recasting, the change of parallax, the density of stakes reshaped. Here in her recent (2018 in the original German) The End of Love. À Sociology of Negative Relations. This is another new path of mine – back to exploring the dimensions of the private and subjective and intersubjective. After unhappy (and entirely instructive : the learning from this summable as : there is a sociology of access...

0

La Culture numérique – Dominique Cardon

Très bon beau travail, que ce livre qui est d’abord un cours – et un MOOC, avec sa traîne de coordonnées dans les institutions contemporaines du savoir – de Dominique Cardon, 2019 je crois. Je me glisse avec satisfaction dans son parcours de classique et soigneuse pédagogie, dans la généalogie d’internet et du web, puis dans la cartographie bien marquée des problèmes. Chapitres. Cardon note une option de méthode : le cartographique qu’il y a à faire. Et le fait...

0

Studies in propaganda, US – and now post-truth

Strikes me as I come to the last paras of « Studies in Radio and Film Propaganda » by Merton and Lazarsfeld (exact date to be checked but during the war is likely) : . that this new field – constitutive for the concurrently institutionalizing social science – of propaganda, public opinion, media, mass observation studies was a solid arsenal built in the context. Quite an armed infantry. So what now in homothétie : pourquoi si démunis, la presse critique...

0

La culture numérique : commencer par

Première remarque premier pas sur la « culture numérique » : qu’elle a déjà une histoire complexe et des retournements et des différenciations stratifications oppositions et tensions. Lire Casilli sur Les Liaisons numériques (2010) est déjà dépaysant, un autre âge, avant l’horizon des GAFA et universalisation des smartphones. Les discours, réac ou utopistes, eux-mêmes bien localisés dans leur époque. Ces termes presque en écho nostalgique, pointe de comique, fort utile pour prendre en face le paysage actuel de la lutte :...

0

Another Merton wisdom

603, Social Theory and SS, concluding « Science and the Social Order » (1937) : The prestige which science has acquired within the last three centuries is so great that actions curtailing its scope or repudiating it in part are usually coupled with affirmation of the undisturbed integrity of science or ‘the rebirth of true science’. (This is Nazi science, soon to be Soviet too. But valid beyond the totalitarian decades.)

0

Toast – à l’autonomie de la science

Trust Merton for the sunny aspect of an account of science, its modes of stability and autonomy, its functional comfort. Here in 1937, writing about the autonomy of science and the resistance of the « ethos of science » in view of the Nazi encroachment on « Jewish science » etc. (« Science and the Social Order », in Social Theory and Social Structure) : A tacit recognition of this function may be the source of that possibly apocryphal toast at...

0

Sociologie des sciences – pendant la LLPR

Une saison dans la technicité des questions de savoir, au loin, relativement à l’abri, des mâchoires du pouvoir. Épuisement. Les problématisations et les rencontres – analytiques et processuelles, pratiques, ambiantes  – avec le pouvoir restent au bout de la ficelle évidemment. Mais un temps de repos, séjour à l’autre bout. Dans la sociologie de la science, parages de la sociologie de la connaissance, bords de l’histoire et de la philosophie des sciences (fréquentation instructive de, formation par, la pratique du...

0

Mettre des mots sur : ce que c’est que dire, exprimer

Toute la question de la justice, celle de l’histoire, celle de la conduite de vie quand il y a à soigner des névroses inscrites ; celle de la morale sociale, celle du combat politique. Ces temps-ci, la lutte anti-racisme et ses nouvelles expressions. La lutte féministe des derniers mois, #metoo et feminicides etc. Des travaux, pratiques, tentatives, à la fois telles que Philippe Lançon dans Le Lambeau (2018), et l’exercice d’ « auto-analyse » de Bourdieu, si comiquement, touchamment personnelle...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search