Étiqueté : traduction

0

Enseignement : rapport de générations : translatio

Part de la pratique de l’enseignement qui relève du rapport entre générations. Plusieurs fois rebattu au cours d’une vie professionnelle. Dimension structurante, déterminante — et outil épistémologique. L’enseignement, comme expérience de l’histoire, et de l’historicité bien appliquée impliquée. Trope classique, transhistorique (et justement c’est la variation historique des désignations, valeurs, conceptions, anthropologies associées ou exprimées là, qui est toute la question, et l’objet de l’analyse), de la transmission. Comme translatio (j’ai Curtius en ligne de mire et lecture). Interculturel a priori....

0

Normal science – et chocs numériques

Heureux ébranlements de confiance, normal science. Hier formation organisée par Claire Larsonneur à P8 sur les nouveaux outils et nouvelles pratiques de la traduction, post TAO, neuronale, avec le tournant à 2017. Les départs de discussion s’engagent, avec les collègues présents, par les interrogations concrètes, matérielles, sur les pratiques des étudiants avec ces nouveaux outils. Après la phase où se sont introduits le net généralement, Google, Wikipedia, YouTube aussi beaucoup (hier même, une étudiante me précise comment elle s’est documentée...

0

Traduction : chemin de recherche

Traduction, long séjour en. Je découvre, toujours. Combien les coordonnées bougent, au gré de forces variées rencontrées (dont celles qui sont recherchées) dans le cours du temps de la traduction. Les événements : penser seulement à enquêter sur les traducteurs, puis (il y a eu un temps, unaccountable after the fact) à plonger dans leurs traductions, leurs faire. Sur les conditions d’édition. De réception ensuite, et au long cours, visible maintenant. Effets sociaux vus de loin et vus de près,...

0

Curtius : histoire de la translatio

Mise en équivalence, proposée par Curtius – pour une histoire littéraire réarticulée, “science de la littérature” et “européenne” – entre littérature et étude de la littérature. La littérature comme tradition, relecture, réénonciation, écriture “la bouche pleine”. (Une littérature, dans une culture littéraire, that is.) Non seulement, donc, la littérature dans sa socialité matérielle, qui l’a associée depuis le haut moyen-âge européen à l’école : aussi, la pratique littéraire comme réécriture. 597, – ce texte canon, “The Medieval Bases of Western...

0

Traducteurs – Zweig, Trask

J’écoute les traducteurs. Au travail. Dans le long fil, la qualité du soutien d’un ton, registre, plan de discours, tact. Serge Niémetz pour Le Monde d’hier de Zweig (s’inventer une telle voix d’époque !) ; Willard Trask pour Curtius, sur 600 p. de tel détail. Oreille double (et avec Curtius tant d’autres feuilletées justement, tout l’espace du passage, “transfer”, translatio au sens le plus vaste : monde antique méditerranéen à Moyen-Age européen) : “delight in discourse” certainly! Philologie même.

0

Traduire, tous les jours

Tous les jours, pratiquant la traduction, au ras, du bas, je parcours l’histoire de mon rapport avec l’autorité dans la langue, ma langue, (de roman familial),  mes sorties dans les langues étrangères. Tous les jours ces savoirs légers, insaisis, circulent – qu’il s’agit tellement peu de mots ; que des familles de notions sémantiques entières ont des histoires si hétérogènes dans les différentes langues ; que le rapport à la langue maternelle est chargé, d’obscurités et d’histoires sourdes, impensés rarement...

0

Forts effets de défamiliarisation : traduction entre Merton et Bourdieu

Défamiliarisation, disons trouble, dans la lecture. Il faut tout recalculer. Tenir en regard les deux systèmes discursifs et conceptuels, massifs et multidimensionnels ; puis les référer à leurs propres contextes de stratégies et positionnements et productions ; puis voir se former un sens à leurs relations. Effort de traduction considérable, jeu intense des rapports. La difficulté est dans le nombre des paramètres, chacun étant potentiellement à déplacer ; la fonction de chacun, donc, à voir se déterminer. L’effort de contextualisation,...

0

Bourdieu, resitué par Merton

Les points sur les i, avec “La Spécificité du champ scientifique et les conditions sociales du progrès de la raison, 1975. (Dans Sociologie et sociétés, 7:1, Presses de l’université de Montréal, peut-être numéro intitulé “Science et structure sociale” ?) La lecture est étonnante, après long temps d’immersion dans le discours de Merton et la littérature critique sur lui et ses contextes. La proximité, les mêmes objets directement, et une intersection de bibliographie tout à fait marquante : il faudra y...

0

Parler le Merton – une poétique de la sociologie

D’autant que j’écoutais Arnaud Saint-Martin présenter le classique “STSS“, dans le cadre de la Petite bibliothèque des sciences sociales à la BNF, 2017, Sylvain Bourmeau à la barre. Univers de discours habité, familier, incorporé. Combien j’aime ces introductions, entrées. Quoi aimer dans Merton, qui est un précis du langage. Et de l’anglais, en l’occurence, “choice finds” (OTSOG p. 184). Oui : STSS (à distinguer en effet de sa version française en Éléments, qu’il ne faut pas prendre comme une traduction) comme...

0

Devenirs du langage : national à numérique

Combien la centralité du langage, dans la reconstruction culturelle d’après-guerre, dépend des nécessités reconstructives en effet mais aussi des exigences matérielles de la guerre-froide. Il faudra voir aussi comment ces dynamiques s’expriment sans doute aussi dans les versants décolonisation de la même période. Générations du langage. Qui n’est plus – la démarque est justement lisible, donnée historiquement – la ligne d’enjeux du langage du temps philologique qui atteint point d’orgue avec Saussure (disons – ici évidemment mon point de vue...

0

Le corps du savoir : C. Jacob, l’incorporation

Je comprends mieux (dans le chapitre “Mais où est passé Socrate ?”, soit : qu’a-t-il fait de son corps dans ce temps de solitude et contemplation, arrêt, tandis que l’assemblée partait s’installer pour le banquet après concours de poésie, 116) ce qu’il en du corps dans la construction historique de C. Jacob : il dit plus précisément “incorporation” ; la question est celle de la transmission des savoirs, et d’une conception matérialiste de cette transmission, anthropologique (nécessaire, par la distance...

0

Boucle des classiques – “humanités” numériques

Je continue à m’émerveiller, maintenant en suivant C Jacob pas à pas, conquise et attentive, prête au détail, moisson, par tous apports qu’il choisira. Beaucoup à apprendre, d’un regard frais sur l’hellénistique, française, et à cogiter, du rapport bousculé aux classiques dans le cours de ma propre vie de “travail savant”. J’ai appris à situer les Classics dans Arnold et puis dans l’ironie des modernistes, Woolf, Strachey, Hulme & Lewis, Eliot. A me situer dans les ornières en place, au...

0

Grèce polychrome – contre classique

De même : la représentation ancrée de la statuaire grecque si éblouissante blanche, classiquement muséifiée telle, qui fait paraître si scandaleuse l’assurance archéologique de la polychromie. Combien la “Grèce” est orientalisée, multiculturalisée, au sud de la Méditerranée et dans les terres de l’est qui vont faire l’empire jusqu’à Byzance et aux Ottomans. Évidences qui sont pour autant bonnes à repasser, resituer resémantiser, en les corrélant aux nouvelles coordonnées comprises.

0

Translatio de la philosophie

Très certainement : il faut se caler dans cet après du transfert – non pas la (seule) philosophie, et Athènes, comme point d’origine de “lacultureuropéenne”, ensuite déclinée dans la chrétienté médiévale et son modèle métaphysique, mais bien la translation de la tradition aristotélicienne, dès si tôt, au Sud et à l’Est, et dans un creuset d’alliages de langues-cultures, à Alexandrie et son épistémologie philologique. Après l’invention de la discipline (technique on peut dire) du concept, l’institution de la bibliothèque. Procédures...

0

Bob, look : now Robert Burton

Vif plaisir à entrer dans la langue de Gisèle Venet, qui me rappelle Line, Charlotte, toute la culture des lettres classiques de l’anglais disons (c’est à la louche), travail historien, et dans la couche de l’episteme (c’est précis, ici, le terme choisi en indigène). Édition collective de l’Anatomie de Burton, 2005 ; la préface me fournit une toile de fond dense en information et substance, en repères exacts de noms, titres, figures culturelles – et en unités de traduction, chaînes,...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search